Profitez pleinement du soleil, des céramiques et de la sangría

Avec des étés torrides, une architecture mauresque éblouissante et d’inoubliables spécialités andalouses, cette ville du sud de l’Espagne ne manque jamais de captiver les voyageurs de passage. Ses ruelles pavées mènent à des bars à l’ambiance surannée, des jardins royaux et la plus grande cathédrale gothique au monde. Passer ses vacances à Séville revient à s’immerger dans une culture d’une grande richesse, avec la perspective de journées à vagabonder, entre imposantes galeries d’art et palais grandioses ornés de mosaïques. Il est aussi facile de trouver des lieux étonnants où faire une pause, en prenant place par exemple sur le tabouret de l’un des charmants bars à tapas de Triana où il est impossible de ne pas se laisser séduire par l’ambiance romantique qui y règne.

Des affiches décolorées de corridas d’un autre temps ornent les murs chaulés de ces établissements où les concerts de musique flamenco sont fréquents et les décors de mosaïques éblouissants. Au-delà des arts et d’éventuelles tournées des bars, passer ses vacances à Séville permet également de découvrir l’imposante arène de la Plaza de Toros de la Maestranza ainsi que les édifices environnants incroyablement conservés, constituant là une fascinante et si photogénique introduction à la capitale andalouse. Des places pittoresques de l’ancien quartier juif aux perles d’antan et aux bars branchés de La Alameda, chaque recoin de Séville se distingue par un caractère propre. Cela fait de Séville une destination rêvée pour quiconque aime flâner dans ses rues sinueuses, que vous aspiriez à explorer les restaurants animés de la ville, ses marchés effervescents et ses boutiques d’artisans ou encore ses sites d’intérêt historiques.

Afficher la destination sur la carte

Nos réponses à vos questions sur Séville

Préparez-vous à une performance haute en couleur à la chorégraphie pointilleuse dans un vaste «tablao» comme El Palacio Andaluz. Pour un spectacle plus intimiste, rendez-vous dans le quartier de Santa Cruz.
Il est tentant de manger une orange sévillane dès la sortie du marché. Toutefois, ce fruit acide sert plutôt à faire de la confiture ou à remplacer les citrons dans la cuisine locale.
Le printemps est un bon moment pour partir afin de profiter de températures déjà agréables, des célébrations traditionnelles de Pâques et des arbres en fleurs. L’été est l’idéal pour profiter pleinement de journées prolongées et de soirées chaudes, entre temps de détente dans les parcs et spectacles de flamenco. Si vous voulez faire du tourisme et passer quelques jours en dehors de la ville, l’automne est peut-être la meilleure période pour partir. Enfin, si vous aspirez à découvrir le mélange de marchés de Noël, de carnavals et de visites des musées, une escapade en hiver s’impose.
La Feria de Abril, c’est la célébration enjouée du printemps à Séville. Attendez-vous à entendre des chants folkloriques sévillans, exécutés par des locaux aux tenues colorées si vous vous rendez du côté de Los Remedios en avril.
Séville est non seulement réputée comme lieu de naissance du flamenco mais aussi c’est une ville bien connue pour ses orangers. Les arbres en émaillent les rues où les spectacles de flamenco sont légion. Séville est également réputée pour son architecture et ses bars à tapas animés. La cité abrite nombre de vieux palais et pléthore de lieux où il fait bon boire et manger.
À Séville, la cuisine mêle grands classiques espagnols, spécialités sévillanes et saveurs internationales. Les bars à tapas sont souvent ouverts tard et proposent de petits plats à base de porc, de tomates, d’épinards, d’ail et d’huile d’olive. Les pâtisseries, les fruits de mer et la viande grillée sont aussi très prisés. Et si vous ne savez pas quoi boire pour faire descendre tout ça, le sherry, la sangría et les bières locales ne vous décevront pas.
Tous les membres d’une famille profitent pleinement d’un voyage à Séville, qu’il s’agisse d’explorer le sublime parc María Luisa, avec ses sculptures et ses fontaines, ou contempler les bateaux qui passent depuis la Place d’Espagne (Plaza de España) à Seville. Admirez le panorama superbe sur Séville depuis les hauteurs de l’excentrique Metropol Parasol, souvent surnommé les champignons géants, ou depuis le clocher de la cathédrale. Nul besoin d’être en famille pour profiter de Séville cependant, dans la mesure où ses sites touristiques sont un régal, quel que soit votre âge.
Le centre de Séville regorge de jalons intéressants et de musées fascinants. S’y trouvent de nombreux palais, des tours et des arènes à découvrir, en plus des stèles anciennes et des galeries d’art. Les musées multiplient les expositions sur la céramique, l’archéologie, le flamenco et l’histoire militaire notamment. Séville ne renferme pas seulement la promesse d’un séjour culturel, ses établissements de restauration et ses zones commerciales en font également la candidate idéale pour une escapade en ville. Et si vous aspirez simplement à vous détendre, les parcs et les bars à tapas sont autant d’opportunités de se la couler douce.
Il est facile de faire la fête jusqu’au bout de la nuit à Séville. Les discothèques et les bars sont généralement ouverts jusqu’à six ou sept heures du matin. Même les bars à tapas et les cafés sont animés toute la nuit. Si vous craignez de ne pas trouver le sommeil, explorez de nombreux lieux où sortir. La vie nocturne est toutefois plus intense à Séville. Spectacles de flamenco, pièces de théâtre et concerts sont autant d’opportunités de passer un bon moment et de vivre une expérience différente chaque soir.

Tous les lieux de villégiature à Séville