Un cadre magique sur l’Adriatique

Les vacances sur la côte d’Istrie vous promettent des collines enveloppées de brume, des plages sauvages et une gastronomie extraordinaire. Il est facile de comprendre pourquoi les Romains appelaient cette péninsule « Terra Magica », la terre magique. Enclavée entre l’Italie, la Croatie et la Slovénie, la côte d’Istrie offre un mélange enchanteur d’influences italiennes et balkaniques et représente la côte croate dans sa version la plus bohème. À l’intérieur des terres, on trouve des colonies d’artistes dans les villes perchées de Groznjan et Motovun, cette dernière étant également le théâtre d’un important festival du film.

Pula, quant à elle, offre une animation urbaine et des vestiges romains, dont l’amphithéâtre de Pula parfaitement préservé qui constitue un cadre d’exception pour les festivals de musique et les concerts d’été. Les amateurs de soleil devraient se diriger vers les stations balnéaires de Rovinj, où un défilé de maisons de ville pastel s’avance vers la mer, et de Porec, qui recèle de nombreux trésors architecturaux, dont une basilique romaine du XVIIIe siècle.

Des villes balnéaires discrètes comme Labin et Rabac sont parfaites pour ceux qui recherchent une pause plus tranquille. La côte d’Istrie est réputée pour son huile d’olive, son vin et ses truffes. L’expérience gastronomique ne serait pas complète sans la visite des routes viticoles, une série de vignobles ensoleillés où vous pourrez déguster des vins fantastiques directement dans les caves. Les vacances sur la côte d’Istrie promettent une grande diversité, de l’isolement ensoleillé sur son littoral spectaculaire aux escapades rurales dans les plaines verdoyantes de l’intérieur du pays.

Tous les complexes hôteliers sur la côte d’Istrie

Afficher la destination sur la carte

Les réponses à vos questions sur la côte d’Istrie

La côte d’Istrie est l’une des régions les plus ensoleillées de Croatie, avec plus de 2 400 heures d’ensoleillement par an et des hivers doux. Plus à l’intérieur des terres, les températures ont tendance à être plus basses.
L’huile d’olive, le vin et les truffes sont d’excellents souvenirs de ce pays riche en gastronomie. Veillez toutefois à éviter les imitations et à acheter directement auprès des producteurs locaux.
La côte d’Istrie se trouve dans le nord de la Croatie et bénéficie d’un climat généralement plus frais, bien qu’il puisse encore atteindre 28-30ºC en juillet. L’été est généralement chaud et sec et vous bénéficierez de 10 heures de soleil par jour, avec une légère brise qui atténue la chaleur. Mai et juin sont de bons mois pour aller en Istrie, lorsqu’il ne fait pas trop chaud, ou septembre et octobre. De novembre à mars, les températures chutent considérablement, avec de la pluie et parfois de la neige. Vous pourrez peut-être profiter de votre visite pour assister à l’un des nombreux festivals d’Istrie, notamment dans les domaines de la musique, de la gastronomie, du sport et du cinéma.
Les plus importants sont le festival du film de Pula, le festival du film de Motovun et le festival Outlook, mais renseignez-vous à l’avance sur les événements locaux qui vont de la musique folklorique à la récolte d’asperges.
L’Istrie est connue pour sa cinquantaine de plages labellisées Pavillon bleu. Vous serez peut-être d’accord pour dire que la plage de Sveti Andrae à Rabac est la plus belle, ou vous préférerez la forêt et le paysage historique de Rovinj. Umag possède quelques plages de sable naturelles, peu profondes et propices à la baignade en famille, tandis que dans la réserve naturelle du cap Kamenjak, vous trouverez des plages non aménagées et des possibilités de plongée en falaise. À Pula, vous pourrez explorer des grottes marines et faire de la plongée avec masque et tuba, et à Porec, vous pourrez camper sur la plage de Lanterna. Autour de Rabac, vous découvrirez de petites criques de galets blancs, ainsi que des plages adaptées aux familles, des plages naturistes et même une plage pour chiens.
La côte d’Istrie est la partie la plus septentrionale de la Croatie, sur une péninsule où le littoral se dirige vers le sud à partir de la baie de Trieste. Elle a des frontières communes avec la Slovénie et est si proche de l’Italie qu’elle était italienne. Vous pourrez traverser l’Adriatique en quelques heures en bateau rapide et vous rendre à Venise. La région était si importante pour le commerce que les Grecs de l’Antiquité l’ont colonisée, de même que les Romains, les Byzantins et les Autrichiens. Shakespeare l’a appelée Illyrie, comme les peuples antiques, et c’était une terre légendaire d’océans et de beauté naturelle sauvage.
L’Istrie est probablement l’un des endroits les plus intéressants que vous puissiez visiter. On y trouve de tout, des monuments anciens colossaux aux sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, en passant par les villes balnéaires traditionnelles. Vous trouverez des paysages spectaculaires, des plages familiales et des criques romantiques le long de ses 540 kilomètres de côte. Et c’est sans parler de la nourriture et des boissons. La Croatie a plusieurs visages, mais l’Istrie est sans aucun doute sa version italienne. Vous le verrez dans son architecture, son agriculture et son mode de vie. La côte d’Istrie a un attrait véritablement méditerranéen et vous pourrez passer de nombreux jours à l’explorer.
L’Istrie est le choix de prédilection des familles pour ses plages labellisées Pavillon bleu ainsi que pour ses villes historiques et sa campagne attrayante. Vous adorerez ses parcs nationaux, ses réserves naturelles et ses petites îles, sans oublier le vaste amphithéâtre romain et l’arc de triomphe de Pula. L’Istrie a mis en place des itinéraires cyclables dans toute la péninsule et les a coordonnés avec des lieux d’hébergement, ce qui en fait un endroit idéal pour des vacances à vélo en famille. Vous pourrez faire de l’escalade au parc Glavani, de la tyrolienne à la grotte de Pazin ou de l’équitation sur la plage. Pour une excursion plus tranquille, visitez le parc des dinosaures ou l’aquarium de Pula.
Vous pourrez vous y rendre de plusieurs manières: en voiture, en bus, en ferry ou en avion. Vous pourrez voler de Pula à Split en une heure, mais il vous faudra ensuite trois heures de route pour rejoindre Dubrovnik. Dubrovnik vaut certainement la peine d’être visitée si vous disposez de beaucoup de temps, mais elle est trop éloignée pour une excursion d’une journée. En voiture, il vous faudra environ 8 heures.