Une ville à jamais ensorcelante

Pénétrez dans un univers effréné mêlant Romains raffinés en Vespa, imposants édifices historiques, églises à la beauté surréaliste et succulentes spécialités locales. Les vacances à Rome sont synonymes de romance et d’émerveillement. Bastion du pape et de l’Église catholique, Rome se distingue aussi par une architecture religieuse et des bâtiments parmi les plus majestueux au monde, renfermant les œuvres d’artistes légendaires comme Michel-Ange, le Caravage et Raphaël.

La capitale compte de nombreux musées magnifiques aux trésors infinis, d’artefacts gréco-romains aux installations d’art contemporain, ainsi que de colossaux monuments de la Rome antique régnant sur le centre-ville depuis plus de 2 000 ans. Toutefois, Rome n’est pas simplement une ville musée. Ses rues bourdonnent d’une énergie communicative. Du fait de son climat ensoleillé, la vie se déroule principalement en plein air et l’un des plaisirs des vacances à Rome consiste à faire une promenade, la fameuse « passeggiata », en début de soirée avant de prendre place à une terrasse pour déguster un verre.

Rome est aussi un haut lieu de la gastronomie italienne proposant des plats de pâtes mondialement connus, des plats à base de viande et de poisson étonnamment simples, et des pizzas brûlantes à pâte fine et croustillante, le tout accompagné de vins locaux. Du légendaire Colisée aux fontaines cinématographiques et aux restaurants intimistes, séjourner à Rome ravira aussi bien les enfants passionnés par les gladiateurs que les couples en lune de miel, au point que vous ne tarderez pas à envisager d’y retourner.

Où aller dans la région de Rome

Explorer Rome

Nos réponses à vos questions sur Rome

Envisagez de vous arrêter chez l’un de ces tailleurs du Vatican qui habillent tout le monde à Rome, y compris le pape en personne, pour des chaussettes, une ceinture, des gants et d’autres accessoires de la plus haute qualité.
Il est possible de bien connaître Rome au bout d’un week-end, dans la mesure où de nombreux sites sont réunis dans le centre historique de la capitale. Toutefois, il y a de quoi vous occuper pendant une semaine voire plus.
En juin et en juillet, la fréquentation touristique est à son comble. Les journées prolongées et le ciel dégagé sont l’opportunité de découvrir Rome dans toute sa splendeur. Toutefois, vous aurez à vous frayer un chemin dans la foule, surtout aux alentours de sites incontournables comme le Colisée et le Vatican. L’idéal est de partir à Rome au début du printemps. Il y a moins de monde et les hôtels sont bien plus abordables. Vous aurez également moins de difficultés à avoir une table dans les meilleurs restaurants et bars de la ville. Et avec des températures avoisinant les 22 °C en avril et en mai, la météo est idéale pour explorer la ville à pied.
Ostie est une station balnéaire très prisée des Romains depuis toujours. À 45 minutes du centre-ville, Ostie est très animée le soir et il est parfois très difficile de se garer. La majorité des plages sont privées, vous devrez payer pour avoir accès à un transat et la qualité de l’eau n’est pas toujours exceptionnelle. Un peu plus éloignées, Sabaudia et Santa Marinella sont à une heure en train ou en voiture de Rome. Publiques, bien organisées et propres, les plages de ces localités sont aussi labellisées Pavillon bleu et valent véritablement le détour.
Aussi étonnant que cela puisse paraître, les restaurants romains sont abordables car nombre d’établissements proposent des formules à des prix très raisonnables. Manger une pizza figure parmi les options les moins chères pour assouvir sa faim.
Le quartier Esquilino regorge d’hôtels abordables. De là, il est facile de rejoindre le centre-ville. Toutefois, le quartier pourrait sembler quelque peu rudimentaire pour certains vacanciers. Il est alors préférable de séjourner dans le quartier Trastevere, plus raffiné en dépit de son ambiance résolument bohème. Vous pouvez aussi décider de séjourner dans l’effervescent Centro Storico, au cœur même de la ville, avec à deux pas quelques-uns des sites les plus emblématiques de Rome, en plus de tous les restaurants, bars et cafés. Pour y passer des vacances en été, prévoyez de réserver le plus tôt possible car le Centro Storico est très fréquenté en juin et en juillet.
Rome n’est pas une destination particulièrement adaptée aux familles, surtout si vous voyagez avec des enfants en bas âge. Les vacances à Rome sont synonymes de sites emblématiques et de repas délicieux dans des restaurants romantiques, ce qui n’est pas vraiment compatible avec le fait de fendre la foule avec une poussette ou en compagnie d’un enfant qu’il faut surveiller de près. Toutefois, vous trouverez à Rome des lieux adaptés aux vacances en famille comme le parc de la Villa Borghèse, idéal pour un pique-nique au soleil. Rome compte également plusieurs aires de jeux et un vaste zoo. Les enfants aiment aussi passer l’après-midi au musée Explora, conçu pour plaire aux enfants de tous âges.
L’aéroport de Fiumicino se trouve à une demi-heure environ du centre-ville de Rome. Il y a une station de taxis près du terminal des arrivées et le tarif est fixé à l’avance pour tous les transferts en ville. Autrement dit, vous ne paierez pas plus de 48 €. Tous les taxis acceptent les paiements par carte ou en espèces. Les taxis Uber sont plus chers, avec des courses allant jusqu’à 60 €. Des taxis sans licence fréquentent les abords de l’aéroport et sont moins chers mais nous vous recommandons de les éviter pour des raisons de sécurité. Vous pouvez aussi prendre le train, avec une ligne vous menant directement dans le centre-ville de Rome, avec un train toutes les 15 minutes pour un voyage de 30 minutes. Un ticket coûte 8 € par personne.
Quelles que soient vos envies, la vie nocturne à Rome est exceptionnelle. Pour une ambiance sobre et décontractée, rendez-vous dans le quartier de Trastevere qui foisonne de bars à bières artisanales, d’ateliers d’artistes et de bars à cocktails en bord de rivière. Pour faire la fête jusqu’au bout de la nuit, Testaccio est réputé auprès des locaux comme des touristes pour sa scène underground house et techno. C’est aussi le principal quartier LGBT de la ville. Plus au nord, les foules raffinées aiment fréquenter la Via Vittorio Veneto et aux alentours des marches espagnoles se pressent les bars à vins exclusifs, les bars à cocktails VIP, les hôtels de luxe cinq étoiles autour desquels les paparazzi semblent flâner.