Navigation

Articles dangereux

Les produits dangereux sont des articles ou des substances susceptibles de présenter un risque pour la santé, la sécurité, les biens ou l’environnement lorsqu’ils sont transportés par avion.

easyJet n’assure pas le transport des produits dangereux à bord de ses appareils à l’exception des cas prévus ci-après.

Veuillez vous reporter au tableau suivant pour obtenir des détails sur les articles :

  • qui ne peuvent être transportés que dans le bagage à main,
  • qui doivent être placés dans le bagage en soute,
  • dont le transport n’est pas autorisé.


Article

Bagage à main

Bagage en soute

Oxygène ou air, gazeux, petites bouteilles destinées à un usage médical. Le poids de la bouteille ne doit pas dépasser 5 kg.

 
Oxygène liquide : unités contenant de l’oxygène liquide réfrigéré.

 
 
Engins incapacitants : engins spécifiquement destinés à assommer ou à immobiliser, y compris :
  • engins neutralisants, tels que fusils assommoirs, pistolets paralysants et matraques électriques,
  • assommoirs d’animaux et engins destinés à tuer les animaux,
  • produits chimiques neutralisants et incapacitants, gaz et vaporisateurs, tels que mace, gaz poivré, aérosols capsiques, gaz lacrymogènes, vaporisateurs d’acide et vaporisateurs de répulsif pour animaux.


Mallettes de sécurité, caisses, sacs de caisse, etc. incluant des produits dangereux tels que des batteries au lithium et/ou des matières pyrotechniques.

 
 
Munitions pour pratique sportive, soigneusement empaquetées d’un poids brut inférieur à 5 kg par personne pour l’usage personnel de cette personne, à l’exclusion des munitions avec des projectiles incendiaires ou explosifs. Les franchises pour plusieurs passagers ne doivent pas être regroupées dans un ou plusieurs colis.



Pistolets, armes à feu et autres dispositifs de tirs de projectiles : appareils susceptibles ou apparaissant susceptibles d’être utilisés pour occasionner des blessures graves par tir de projectile, y compris : 
  • armes à feu de tous types, telles que pistolets, revolvers, carabines, fusils, 
  • armes-jouets, copies et imitations d’armes à feu susceptibles d’être confondues avec des armes réelles, 
  • pièces détachées d’armes à feu, à l’exception des lunettes de visée, 
  • pistolets à air comprimé et CO2, tels que pistolets, fusils à plomb, carabines et fusils à barillet, 
  • pistolets lance-fusées et pistolet de starter, 
  • arcs, arbalètes et flèches, 
  • canons-harpons et fusil à harpon, 
  • frondes et catapultes.

Voir la section relative aux armes à feu ci-après.

Les réchauds de camping et conteneurs de combustible ayant contenu un liquide inflammable peuvent être transportés à condition que le réservoir de combustible du réchaud de camping et/ou le récipient de combustible ait été entièrement vidé de tout combustible liquide et que le nécessaire ait été effectué pour neutraliser le danger.


 Voir note 1
Dioxyde de carbone, solide (glace carbonique), dans des quantités ne dépassant pas 2,5 kg par passager lorsqu’il est utilisé pour empaqueter des denrées périssables non soumises à la présente réglementation, à condition que l’emballage permette de libérer le dioxyde de carbone. 

 
 Voir note 2
Équipements d’aide à la mobilité (par exemple, fauteuils roulants) alimentés par des batteries humides inversables, pour utilisation par des passagers dont la mobilité est réduite par un handicap, leur état de santé ou leur âge, ou par un problème de mobilité temporaire (par exemple, jambe cassée).

1. L’exploitant doit vérifier que :
a. La batterie est solidement fixée à l’équipement d’aide à la mobilité ;
b. Les bornes des batteries sont protégées contre les courts-circuits (par exemple, en étant placées dans un compartiment à batterie) ; et
c. Les circuits électriques sont isolés ; pour cela, mettre l’appareil en mode d’entraînement (c’est-à-dire, pas en roue libre), vérifier si l’équipement d’aide à la mobilité démarre et, dans ce cas, si l’utilisation de la manette entraîne le mouvement de l’équipement d’aide à la mobilité. Il convient également de vérifier que les circuits des autres systèmes motorisés tels que les systèmes du siège ont été désactivés pour éviter tout déclenchement intempestif, par exemple, en séparant les connecteurs des câbles. Si un équipement d’aide à la mobilité n’a pas été conçu pour être transporté en toute sécurité, il ne doit pas être embarqué.

2. Les équipements d’aide à la mobilité doivent être transportés de telle façon à ce qu’ils soient protégés des dommages causés par le mouvement des bagages, du courrier, des réserves ou des autres cargaisons ;

3. Lorsque l’équipement d’aide à la mobilité est spécifiquement conçu pour que sa ou ses batteries puissent être retirées par l’utilisateur (par exemple, équipement pliant) :
a. La ou les batteries doivent être retirées ; l’équipement d’aide à la mobilité peut être alors transporté en tant que bagage enregistré sans restriction ;
b. La ou les batteries retirées doivent être transportées dans des emballages rigides robustes qui doivent être placés dans la soute ;
c. La ou les batteries doivent être protégées contre les courts-circuits ; et
d. Le commandant de bord doit être informé de l’endroit où se trouve la batterie emballée.

4. Il est recommandé que les passagers prennent au préalable les dispositions nécessaires avec chaque exploitant. 

 
 

Équipements d’aide à la mobilité (par exemple, fauteuils roulants) alimentés par des batteries versables, pour utilisation par des passagers dont la mobilité est réduite par un handicap, leur état de santé ou leur âge, ou par un problème de mobilité temporaire (par exemple, jambe cassée). Transport non autorisé (easyJet). Règlement de la compagnie.

 
 
Équipements d’aide à la mobilité (par exemple, fauteuils roulants) alimentés par des batteries lithium-ion, pour utilisation par des passagers dont la mobilité est réduite par un handicap, leur état de santé ou leur âge, ou par un problème de mobilité temporaire (par exemple, jambe cassée).

1. L’exploitant doit vérifier que :
a. La batterie est solidement fixée à l’équipement d’aide à la mobilité ;
b. Les bornes des batteries sont protégées contre les courts-circuits (par exemple, en étant placées dans un compartiment à batterie) ; et
c. Les circuits électriques sont isolés ; pour cela, mettre l’appareil en mode d’entraînement (c’est-à-dire, pas en roue libre), vérifier si l’équipement d’aide à la mobilité démarre et, dans ce cas, si l’utilisation de la manette entraîne le mouvement de l’équipement d’aide à la mobilité. Il convient également de vérifier que les circuits des autres systèmes motorisés tels que les systèmes du siège ont été désactivés pour éviter tout déclenchement intempestif, par exemple, en séparant les connecteurs des câbles. Si un équipement d’aide à la mobilité n’a pas été conçu pour être transporté en toute sécurité, il ne doit pas être embarqué.

2. Les équipements d’aide à la mobilité doivent être transportés de telle façon à ce qu’ils soient protégés des dommages causés par le mouvement des bagages, du courrier, des réserves ou des autres cargaisons ;

3. Lorsque l’équipement d’aide à la mobilité est spécifiquement conçu pour que sa ou ses batteries puissent être retirées par l’utilisateur (par exemple, équipement pliant) :
a. La ou les batteries doivent être retirées et transportées en cabine avec le passager ;
b. Les bornes des batteries doivent être protégées contre les courts-circuits (en isolant les bornes, par exemple en recouvrant de ruban adhésif les bornes dénudées) ;
c. La batterie doit être protégée contre les détériorations (par exemple, en plaçant chaque batterie dans un étui de protection) ;
d. Le retrait de la batterie de l’équipement d’aide à la mobilité doit être effectué en suivant les instructions du fabricant ou du propriétaire de l’appareil ;
e. La puissance de la batterie ne doit pas dépasser 300 Wh ; et
f. Une batterie de rechange d’une puissance maximale de 300 Wh ou deux batteries de rechange d’une puissance maximale de 160 Wh chacune peuvent être transportées.

4. Le commandant de bord doit être informé de l’endroit où se trouvent la ou les batteries lithium-ion ;

5.
Il est recommandé que les passagers prennent au préalable les dispositions nécessaires avec chaque exploitant. 

Voir point 3  
Articles produisant de la chaleur tels que torches subaquatiques (lampes de plongée) et fers à souder. 

Voir note 3
Baromètre ou thermomètre au mercure transporté par un représentant d’un bureau météorologique du gouvernement ou un organisme officiel similaire. 

Voir note 4   
Sac à dos d’avalanche, un (1) par passager, contenant une bouteille de gaz comprimé de classe 2.2. Peut également être équipé d’un mécanisme de déclenchement pyrotechnique contenant moins de 200 mg net de classe 1.4S. Le sac à dos doit être emballé de telle façon à ce qu’il ne puisse pas être déclenché accidentellement. Les airbags des sacs à dos doivent être équipés de soupapes de décharge. 


 

 
Emballages isolés contenant de l’azote liquide réfrigéré (transport à sec), totalement absorbé dans un matériau poreux contenant uniquement des produits non dangereux. 


 

Petites bouteilles de gaz ininflammables, contenant du dioxyde de carbone ou d’autres gaz adaptés de classe 2.2. Jusqu’à deux (2) petites bouteilles intégrées à un gilet de sauvetage, et jusqu’à deux (2) cartouches de rechange par personne, pas plus de quatre (4) bouteilles d’une capacité maximale de 50 ml d’eau pour les autres appareils.



 

 

Aérosols de classe 2.2, sans risque subsidiaire, pour usage sportif ou domestique.


Produits médicaux non radioactifs ou articles de toilette (y compris les aérosols) tels que laques, parfums, eaux de Cologne et médicaments contenant de l’alcool. La quantité nette totale de l’ensemble des articles mentionnés ci-dessus ne doit pas dépasser 2 kg ou 2 l et la quantité nette de chaque article ne doit pas dépasser 0,5 kg ou 0,5 l. 


Boissons alcoolisées, dans des emballages de vente au détail, contenant plus de 24 % d’alcool en volume mais ne dépassant pas 70 %, dans des récipients d’une capacité inférieure à 5 l, la quantité nette totale par personne étant de 5 l.


 

Bouteilles de gaz non toxiques ininflammables portées pour le fonctionnement des prothèses mécaniques. Également, les bouteilles de rechange d’une taille comparable si elles sont nécessaires pour assurer l’approvisionnement pendant la durée du voyage.


 

Concentrateurs d’oxygène. Ces appareils sont connectés au secteur ou à pile. Ils sont autorisés car ils ne contiennent pas d’oxygène et aucune réaction chimique n’est produite. Ils filtrent et concentrent la quantité d’oxygène dans l’atmosphère. Ils ne peuvent être alimentés que par des batteries à bord de l’avion. 


 

Le transport des bouteilles de plongée est autorisé à bord des appareils d’easyJet à condition que toutes les soupapes soient retirées et que les bouteilles soient vides.


 

Générateurs d’oxygène (chimiques), contenant un ou plusieurs produits chimiques qui, lorsqu’ils sont activés, produisent de la chaleur pour générer de l’oxygène par réaction chimique.


   

Fers à friser contenant de l’hydrocarbure gazeux. Jusqu’à un (1) par passager ou membre d’équipage, à condition que la protection de sécurité soit correctement installée sur l’élément chauffant. Ils ne doivent être à aucun moment utilisés à bord de l’avion. Le transport des recharges de gaz n’est PAS autorisé.


   

Thermomètre médical, contenant du mercure, un (1) par passager pour son usage personnel, lorsqu’il est dans son étui de protection.


   

Stimulateurs cardiaques radio-isotopiques ou autres appareils, y compris les appareils équipés de piles ou de batteries au lithium, implantés dans l’organisme ou si des médicaments radio-pharmaceutiques sont présents dans l’organisme d’une personne suite à un traitement médical. 


 

Allumettes de sûreté et briquet avec combustible/fluide totalement absorbé dans un solide et destinés à l’usage personnel de la personne qui les transporte. Toutefois, les briquets avec un réservoir de liquide inflammable contenant un combustible liquide non absorbé (autre que du gaz liquéfié), les combustibles pour briquet et les recharges pour briquet ne sont pas autorisés sur les personnes ni dans les bagages enregistrés ou les bagages à main. Note : le transport par avion des allumettes chimiques est interdit.




 

E-cigarettes : toutes les cigarettes électroniques et un maximum de deux batteries de rechange dans les bagages à main et sur la personne.




Christmas Crackers, deux boîtes par passager à condition qu’ils soient dans leur emballage d’origine. Les articles fantaisie contenus dans les Christmas Crackers ne doivent pas inclure d’articles interdits.



 
 
Feux d’artifice et bombes de table.
 

 
 

Appareils électroniques équipés d’une batterie au lithium Batteries lithium-ion pour appareils électroniques portables (y compris les appareils médicaux), d’une puissance supérieure à 100 Wh mais inférieure à 160 Wh. Pour les appareils électroniques médicaux portables uniquement : batteries lithium métal contenant plus de 2 g de lithium mais ne dépassant pas 8 g.





 



Batterie au lithium de rechange Batteries lithium-ion pour les appareils électroniques portables (y compris les appareils médicaux), d’une puissance supérieure à 100 Wh mais ne dépassant pas 160 Wh. Pour les appareils électroniques médicaux portables uniquement : batteries lithium métal contenant plus de 2 g de lithium mais ne dépassant pas 8 g. Deux batteries de rechange maximum transportées uniquement dans les bagages à main. Ces batteries doivent être protégées individuellement pour éviter les courts-circuits.




 


Appareils électroniques portables (y compris les appareils médicaux) contenant des batteries ou des piles lithium métal ou lithium-ion, tels que montres, calculatrices, appareils photo, téléphones portables, ordinateurs portables, caméscopes, etc., lorsqu’ils sont transportés par les passagers ou l’équipage pour un usage personnel. Les batteries ne doivent pas dépasser 2 g pour les batteries lithium métal et 100 Wh pour les batteries lithium-ion.




 


Toutes les batteries de rechange, y compris les batteries et les piles lithium-ion et lithium métal pour ces appareils électroniques portables doivent uniquement être transportés dans les bagages à main. Ces batteries doivent être protégées individuellement pour éviter les courts-circuits.




 


Les appareils électroniques portables contenant des batteries inversables doivent être d’une puissance de 12 V ou inférieure et 100 Wh ou inférieure. Deux batteries de rechange maximum peuvent être transportées.




 


 

Systèmes à pile à combustible et cartouches de combustible de rechange alimentant des appareils électroniques portables (par exemple, appareils photo, téléphones portables, ordinateurs portables et caméscopes). Veuillez voir la note 5 pour obtenir de plus amples informations. 




 


Objets contondants. Tout objet contondant capable de causer des blessures, y compris :

  • battes de baseball et de softball,
  • clubs ou bâtons (rigides ou flexibles),
  • battes de cricket/clubs de golf/crosses de hockey/crosses de jeu de crosse,
  • cannes à pêche,
  • équipements pour les arts martiaux, par exemple, poings américains, nunchakus, etc.




Substances chimiques et toxiques. Substances chimiques et toxiques qui présentent un risque pour la santé des passagers/de l’équipage ou pour la sécurité de l’appareil ou des biens, y compris :

  • poisons
  • substances biologiques ou infectieuses dangereuses, par exemple, sang contaminé, bactéries et virus


 


 

Outils de travail : outils susceptibles d’être utilisés pour provoquer des blessures graves ou pour menacer la sécurité de l’appareil, y compris :

  • pieds-de-biche,
  • perceuses et mèches, y compris les perceuses électriques portables sans fil,
  • outils avec une lame ou un manche de plus de 6 cm susceptibles d’être utilisés comme des armes, tels que tournevis et ciseaux,
  • scies, y compris les scies électriques portables,
  • chalumeaux,
  • cloueuses et pistolets de scellement ;


 


Objets avec une pointe acérée ou une arête vive : objets avec une pointe acérée ou une arête vive susceptibles d’être utilisés pour provoquer des blessures graves, y compris :
  • outils destinés à couper, tels que haches, hachettes et fendoirs,
  • piolets et pics à glace,
  • lames de rasoir,
  • cutters,
  • couteaux avec une lame de plus de 6 cm
  • ciseaux avec une lame de plus de 6 cm mesurée à partir du point d’appui,
  • équipements pour les arts martiaux avec une pointe acérée ou une arête vive,
  • épées, cannes-épées et sabres,
  • bâtons et crampons de ski et de marche/randonnée,
  • patins à glace,
  • flèches, fléchettes, harpons, machettes et lances.

 


 

Les hoverboards (skateboards électriques) ne sont pas autorisés en raison de composants électriques non conformes.






 

Notes:

1. 

Le conteneur de combustible vide doit être vidé et laissé ouvert pendant au minimum 6 heures pour permettre l’évaporation du combustible résiduel. Des méthodes alternatives telles que l’ajout d’une huile de cuisson dans le réservoir et/ou le conteneur de combustible pour élever le point d’éclair du liquide résiduel et ensuite vider le combustible ou le conteneur sont tout aussi acceptables. Le conteneur de combustible doit être hermétiquement bouché. Il doit être emballé dans un matériau absorbant tel que des serviettes en papier et être ensuite placé dans un sac en polyéthylène ou équivalent. Le haut du sac doit être ensuite fermé ou resserré avec un élastique ou une ficelle. Si cette méthode est suivie, le réchaud à combustible ou le conteneur peut être classé comme non dangereux. 

2. 

Le dioxyde de carbone à l’état solide (glace carbonique) dans les bagages enregistrés doit être approuvé par l’exploitant et chaque bagage enregistré doit être marqué « GLACE CARBONIQUE » ou « DIOXYDE DE CARBONE, ÉTAT SOLIDE » avec indication du poids net de glace carbonique ou d’un poids de 2,5 kg ou inférieur de glace carbonique. 

3. 

Articles produisant de la chaleur Les articles produisant de la chaleur, c’est-à-dire, équipements alimentés par batterie, tels que les torches subaquatiques et équipements de soudage qui génèrent une chaleur intense et qui sont susceptibles de provoquer un incendie, doivent être uniquement transportés dans les bagages à main. Le composant produisant de la chaleur, ou la source d’énergie, doit être retiré pour éviter tout déclenchement intempestif pendant le transport. 

4. 

Baromètre ou thermomètre au mercure Un baromètre à mercure ou un thermomètre à mercure transporté par un représentant d’un bureau météorologique du gouvernement ou un organisme officiel similaire. Le baromètre ou le thermomètre doit être emballé dans un emballage extérieur robuste ayant une doublure intérieure scellée ou un sac dans un matériau solide résistant aux fuites et aux perforations et imperméable au mercure, qui empêchera le mercure de s’échapper de l’emballage quelle que soit sa position. Le commandant de bord doit être informé de la présence du baromètre ou du thermomètre. 

5. 

Systèmes à pile à combustible et cartouches à combustible de rechange alimentant des appareils électroniques portables (par exemple, appareils photo, téléphones portables, ordinateurs portables et caméscopes) alimentés par des systèmes à pile à combustible et des cartouches de combustible de rechange dans les conditions suivantes : 

a. Les cartouches de pile à combustible ne peuvent contenir que des liquides inflammables (y compris du méthanol), de l’acide formique et du butane ; 
 
b. Les cartouches de pile à combustible doivent être conformes à la norme CEI PAS 62282-6-1 Éd. 1 ; 
 
c. Les cartouches de pile à combustible ne doivent pas être rechargeables par l’utilisateur. Le rechargement des systèmes à pile à combustible n’est pas autorisé sauf si l’installation d’une cartouche de recharge est autorisée. Le transport des cartouches de pile à combustible qui sont utilisées pour recharger les systèmes à pile à combustible mais qui ne sont pas conçues ou destinées à rester en place (recharges de pile à combustible) n’est pas autorisé ;
 
d. La quantité maximale de combustible dans une cartouche de pile à combustible ne doit pas être dépassée ; 200 ml pour les gaz liquéfiés, 120 ml pour les cartouches de pile à combustible non métalliques ou 200 ml pour les cartouches de pile à combustible en métal. Toutes les cartouches de pile à combustible doivent être marquées de la certification du fabricant indiquant la conformité à la norme CEI PAS 62282-6-1 Éd. 1, et de la quantité maximale et du type de combustible dans la cartouche ;
 
e. Tous les systèmes à pile à combustible doivent être conformes à la norme CEI PAS 62282-6-1 Éd. 1, et doivent être marquées de la certification du fabricant indiquant qu’elles sont conformes à la spécification ; 
 
f. Au maximum deux cartouches de pile à combustion de rechange peuvent être transportées par passager ; 
 
g. Les systèmes à pile à combustible contenant du combustible et des cartouches de pile à combustible y compris les cartouches de recharge sont uniquement autorisés dans les bagages à main ; 
 
h. L’interaction entre les piles à combustible et les batteries intégrées dans un appareil doit être conforme à la norme CEI PAS 62282-6-1 Éd. 1. Les systèmes à pile à combustible dont l’unique fonction est de recharger une batterie dans l’appareil ne sont pas autorisés ; 
 
i. Les systèmes à pile à combustible ne doivent pas servir à recharger les batteries lorsque l’appareil électronique portable n’est pas en utilisation et ils doivent être marqués durablement par le fabricant : « APPROUVÉ POUR LE TRANSPORT DANS LA CABINE DE L’AVION UNIQUEMENT » pour indication ; et 
 
j. En plus des langues qui peuvent être requises par l’État de provenance pour les marquages spécifiés ci-dessus, l’anglais doit être utilisé.

ARMES À FEU ET MUNITIONS/ARMES POUR PRATIQUE SPORTIVE 

Le transport des armes de poing, des armes automatiques, des munitions (y compris les cartouches à blanc), des pistolets, des feux d’artifice, des fusées éclairantes, des pièces d’artifice, des fumigènes et des pétards n’est pas autorisé à bord des avions d’easyJet, sauf exceptions comme indiqué ci-dessous.

Armes à feu de compétition et pour pratique sportive mentionnées dans le présent Article et leurs munitions à condition qu’elles soient emballées ou placées dans une boîte en toute sécurité. Merci de lire les exigences spécifiques ci-après et d’appeler notre Service clientèle pour nous informer que vous voyagerez avec une arme à feu ou des munitions. 

Tous les passagers qui envisagent de voyager avec des armes à feu ou des munitions doivent s’assurer d’être en possession des documents suivants :

   
a) documentation et permis ; 
b) licences d’exportation/d’importation ; et 
c) autorisation des autorités locales et nationales. 


Veuillez noter que certains types d’armes à feu ne sont pas autorisés dans certains pays et easyJet est dans l’impossibilité de transporter les armes à feu sur ses vols en destination et à l’intérieur de ces pays. Le passager seul a la responsabilité de s’assurer que les exigences (a) à (c) ci-dessous sont correctes et à jour pour toutes les armes à feu ou les munitions. Le passager doit également présenter une pièce d’identité en cours de validité (p. ex., passeport). 


Veuillez arriver au comptoir dépose-bagages au moins 90 minutes avant l’heure prévue du départ de votre vol afin que nous puissions effectuer toutes les vérifications nécessaires. Si vous arrivez après ce délai, il est possible que vous ne soyez pas autorisé à prendre l’avion.


Merci de noter que les catégories d’armes à feu suivantes ne sont pas autorisées :

  • les fusils de chasse pour la pratique sportive avec un canon supérieur à 60 cm ;
  • les fusils pour la pratique sportive (y compris les fusils à air comprimé) de n’importe quel calibre, mais pas les armes semi-automatiques d’un calibre supérieur au 22 ;
  • les pistolets à un coup pour la pratique sportive de calibre 22 ou inférieur ;
  • les fusils et les pistolets de calibre 22 ou inférieur

Les armes à feu doivent être déchargées et correctement emballées dans un étui adapté. Un maximum de 5 kg de munitions est autorisé par passager et il doit être emballé en toute sécurité, idéalement dans l’emballage du fabricant. Les munitions peuvent être transportées avec l’arme à feu à condition qu’elles soient placées dans une boîte en toute sécurité. Les munitions avec des projectiles explosifs ou incendiaires sont interdites. 

Si vous voyagez avec des armes à feu de compétition ou pour la pratique sportive, vous devez être âgé de plus de 18 ans, ou être accompagné d’une personne âgée de plus de 18 ans. Si vous souhaitez voyager avec des armes à feu de compétition ou pour la pratique sportive,
Veuillez noter que certains types d’armes à feu ne sont pas autorisés dans certains pays et easyJet est dans l’impossibilité de transporter les armes à feu sur ses vols en destination et à l’intérieur de ces pays. Le passager seul a la responsabilité de s’assurer que les exigences (a) à (c) ci-dessous sont correctes et à jour pour toutes les armes à feu ou les munitions. Le passager doit également présenter une pièce d’identité en cours de validité (p. ex., passeport). 

Veuillez arriver au comptoir dépose-bagages au moins 90 minutes avant l’heure prévue du départ de votre vol afin que nous puissions effectuer toutes les vérifications nécessaires. Si vous arrivez après ce délai, il est possible que vous ne soyez pas autorisé à prendre l’avion. 

Merci de noter que les catégories d’armes à feu suivantes ne sont pas autorisées :
  • les fusils de chasse pour la pratique sportive avec un canon supérieur à 60 cm ;
  • les fusils pour la pratique sportive (y compris les fusils à air comprimé) de n’importe quel calibre, mais pas les armes semi-automatiques d’un calibre supérieur au 22 ;
  • les pistolets à un coup pour la pratique sportive de calibre 22 ou inférieur ;
  • les fusils et les pistolets de calibre 22 ou inférieur.

 
Les armes à feu doivent être déchargées et correctement emballées dans un étui adapté. Un maximum de 5 kg de munitions est autorisé par passager et il doit être emballé en toute sécurité, idéalement dans l’emballage du fabricant. Les munitions peuvent être transportées avec l’arme à feu à condition qu’elles soient placées dans une boîte en toute sécurité. Les munitions avec des projectiles explosifs ou incendiaires sont interdites. 
Si vous voyagez avec des armes à feu de compétition ou pour la pratique sportive, vous devez être âgé de plus de 18 ans, ou être accompagné d’une personne âgée de plus de 18 ans. Si vous souhaitez voyager avec des armes à feu de compétition ou pour la pratique sportive, vous devrez vous acquitter defrais pour un équipement sportif supplémentaires exigibles par arme à feu et par vol.  



CETTE LISTE N’EST PAS EXHAUSTIVE ET NOUS NOUS RÉSERVONS LE DROIT D’Y RAJOUTER DES OBJETS POUR DES RAISONS DE SÉCURITÉ ET/OU OPÉRATIONNELLES SANS VOUS EN INFORMER.

Pour plus d’informations, consultez la page Web de la CAA (Civil Aviation Authority, autorité britannique de l’aviation civile).